helléniser


helléniser

helléniser [ elenize ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1808; gr. hellênizein hellène
Donner un caractère grec à. gréciser. « Raphaël hellénise ou latinise tout naturellement la Bible » (Malraux).

helléniser verbe transitif (grec hellênidzein, rendre grec) Donner un caractère grec.

helléniser
v. tr. Didac. Donner le caractère grec à. Helléniser une contrée.

⇒HELLÉNISER, verbe
A. — Emploi trans. Donner, recevoir l'empreinte de la civilisation grecque antique. Synon. gréciser. L'expression littéraire de cette Rome hellénisée est le siècle d'Auguste (MICHELET, Introd. Hist. univ., 1831, p. 418) :
... la Myrrha de Byron (...) asservie au barbare charmant, par l'amour plus que par des chaînes, veut l'helléniser, l'affranchir de ses vices.
BARRÈS, Voy. Sparte, 1906, p. 101.
Emploi pronom. à valeur passive. Le judaïsme de la diaspora (...) en s'assimilant les plus hautes valeurs de la sagesse grecque, s'hellénise et rationalise à l'excès (WEILL, Judaïsme, 1931, p. 229).
B. — Inus., emploi intrans. S'adonner à l'étude de la langue et la civilisation de la Grèce antique; adopter la culture grecque. (Dict. XIXe et XXe s. sauf Ac. et DG).
REM. Hellénisé, -ée, emploi adj., hist. des relig. Juif hellénisé. Juif ayant adopté le culte et/ou la culture des Grecs. Il s'agit d'un juif de la diaspora, pharisien hellénisé et syncrétisé, ardent et mystique (Philos., Relig., 1957, p. 34-3).
Prononc. : [(l)enize] ou [ele-]. Étymol. et Hist. 1. 1808 helléniser « donner un caractère grec » (COURIER, Lettres Fr. et Ital., p. 776); 2. a) 1840 hist. part. prés. subst. « Juif idolâtre, qui avait embrassé les études grecques » (Ac. compl. 1842); b) 1845 helléniser « se livrer à l'étude du grec » (BESCH.); 1888 part. prés. subst. « personne qui s'occupe d'études grecques » (A. DAUDET, Trente ans Paris, p. 102); 3. 1872 part. prés. subst. « partisan de la civilisation grecque » (VIOLLET-LE-DUC, Archit., p. 393). Empr. au gr. « parler grec », « rendre grec » et « traduire ou exprimer en grec ».

helléniser [elenize; ɛllenize] v.
ÉTYM. 1808, Courier; grec hellênizein, de Hellên. → Hellène.
———
I V. tr. Donner un caractère grec à. Gréciser.
Au p. p. || Juif hellénisé. Helléniste, 1. || Peuples hellénisés.
1 (…) mais Sapho et les poètes de l'Anthologie sont des « coloniaux », des Orientaux hellénisés (…)
Robert Brasillach, Anthologie de la poésie grecque, Introd., p. 12.
2 (…) Raphaël hellénise ou latinise tout naturellement la Bible (…)
Malraux, les Voix du silence, p. 87.
Pron. (1860). || S'helléniser. Prendre un caractère grec.
3 Le christianisme a été obligé, pour s'étendre dans le monde méditerranéen, de s'helléniser et sa doctrine s'est du même coup assouplie.
Camus, l'Homme révolté, p. 235.
———
II V. intr. (1845). Rare. Étudier la langue et la civilisation grecques.Partager les opinions des Grecs.
——————
hellénisé, ée p. p. adj.
Voir ci-dessus.
DÉR. Hellénisant, hellénisation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • helléniser — (èl lé ni zé) 1°   V. n. Se livrer à l étude du grec.    Suivre les opinions des Grecs. 2°   V. a. Rendre conforme au caractère grec.    S helléniser, v. réfl. Prendre le caractère grec. •   Aujourd hui les nouveaux Pélasges [les Albanais]… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • hellenekaat — helleniser …   Dictionnaire Breton-Français

  • hellénisant — hellénisant, ante [ elenizɑ̃; ɛllenizɑ̃, ɑ̃t ] n. et adj. • 1840; de helléniser 1 ♦ Hist. Juif parlant grec, marqué par l hellénisme. Adj. Juif hellénisant. 2 ♦ Didact. Personne qui s occupe d études grecques. ⇒ helléniste. ● hellénisant,… …   Encyclopédie Universelle

  • hellénisation — [ elenizasjɔ̃ ] n. f. • 1876; de helléniser ♦ Action de marquer d un caractère hellénique. L hellénisation de la côte d Asie Mineure. ● hellénisation nom féminin Action de donner le caractère grec ; fait d être hellénisé. ⇒HELLÉNISATION, subst.… …   Encyclopédie Universelle

  • Histoire De Thessalonique — La Tour blanche, un des symboles de Thessalonique. Thessalonique (en grec moderne et ancien Θεσσαλονίκη, en ladino סלוניקה, en turc Selânik et Sólun pour les Bulgares ou …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Salonique — Histoire de Thessalonique La Tour blanche, un des symboles de Thessalonique. Thessalonique (en grec moderne et ancien Θεσσαλονίκη, en ladino סלוניקה, en turc Selânik et Sólun pour les Bulgares ou …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Thessalonique — La Tour blanche, un des symboles de Thessalonique. Thessalonique ou parfois Salonique (en grec moderne et ancien Θεσσαλονίκη, en ladino סלוניקה, en turc Selânik et pour les Bulgares Sólun) est la deuxième vill …   Wikipédia en Français

  • Histoire de thessalonique — La Tour blanche, un des symboles de Thessalonique. Thessalonique (en grec moderne et ancien Θεσσαλονίκη, en ladino סלוניקה, en turc Selânik et Sólun pour les Bulgares ou …   Wikipédia en Français

  • gréciser — [ gresize ] v. tr. <conjug. : 1> • 1551; de grec ♦ Donner une forme grecque à (un mot), soit à l aide d une désinence, soit en le traduisant. L humaniste Schwarzerd avait grécisé son nom en Melanchthon. ⇒ helléniser. ● gréciser verbe… …   Encyclopédie Universelle

  • Al-Qods — Jérusalem Wikipédia …   Wikipédia en Français